Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Godzilla

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 29 Mai 2014, 11:45am

Catégories : #J'ai vu - j'ai aimé - je te le conseille !

Godzilla

Godzilla

Réalisé par Gareth Edwards
Avec : Aaron Taylor-Johnson, Bryan Cranston, Ken Watanabe
Durée : 2h03
Genre : La Guerre des mondes de Steven Spiel... ah non, Godzilla
Date de sortie : Le 14 mai 2014
Godzilla

Synopsis :

Le monstre le plus célèbre au monde devra affronter des créatures malveillantes nées de l’arrogance scientifique des humains et qui menacent notre existence.

Godzilla

Mon avis :

Malheureusement Godzilla n'est pas le grand film crépusculaire que laissaient espérer les premières images du retour du plus célèbre monstre du cinéma japonais. Mais, il n'empêche que Gareth Edwards, le jeune réalisateur anglais réussit son pari, tout du moins en partie, en nous offrant du grand spectacle, plus humain qu'un Pacific Rim (mais un peu moins impressionnant malgré des effets spectaculaires). Le point faible de l'ensemble est sans doute le scénario, qui, malgré le respect du mythe japonais, l'approche de la famille très spielbergienne, une réalisation brillante, des personnages pour une fois bien développés dans une première partie réussie et un dernier tiers apocalyptique, se perd clairement à de multiples reprises, empêchant le spectateur de s'intéresser totalement aux protagonistes et surtout à Godzilla par moments totalement délaissé.

Godzilla

La poésie qui se dégagait du précédent film de Gareth Edwars n'est ici que trop peu présente, si ce n'est lors de quelques rares scènes dantesques comme le saut en parachute d'un commando de marines sur une ville en pleine destruction. Son amour pour le cinéma de Spielberg se ressent à chaque plan, et sa maîtrise de la mise en scène nous fait regretter les faiblesses du scénario. Si Gareth Edwars n'aura pas totalement rendu ses lettres de noblesse au mythe Godzilla, il aura lavé l'affront d'un certain Roland E. et rendu un bel hommage au genre et à Steven Spielberg, tout en nous offrant un spectacle impressionnant, et ça, c'est déjà pas mal. Il y a quelques jours Disney annonçait le recrutement de Gareth Edwars pour réaliser le premier spin-off de la nouvelle trilogie Star Wars, ce qui est plutôt une bonne nouvelle au vu des nombreuses qualités de ce Godzilla 2014.

 

Godzilla

 

Bande-annonce :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents