Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Transformers : l'âge de l'extinction

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 9 Juillet 2014, 17:06pm

Catégories : #Plaisirs coupables

Transformers : l'âge de l'extinction
Transformers : l’âge de l’extinction
 
De Michael Bay
Avec Mark Wahlberg, Stanley Tucci, Nicola Peltz
Durée : 2h45
Genre : Tout cassé mon cerveau…
Date de sortie : Le 16 juillet 2014
Transformers : l'âge de l'extinction

Synopsis :

 

Quatre ans après les événements mouvementés de "Transformers : La Face cachée de la Lune", un groupe de puissants scientifiques cherche à repousser, via des Transformers, les limites de la technologie. Au même moment, un père de famille texan, Cade Yeager, découvre un vieux camion qui n’est autre qu’Optimus Prime. Cette découverte va lui attirer les foudres d’un certain Savoy, dont le but est d’éliminer les Transformers. Pendant ce temps, le combat entre les Autobots et les Décepticons refait surface…

Transformers : l'âge de l'extinction

Mon avis :

 

Sacré Michael Bay, on peut lui reprocher beaucoup de choses, mais il sait manier la caméra et ne connaît aucunes limites lorsqu’il cherche à divertir… Bref, le voici de retour avec un quatrième opus survolté de la franchise Transformers. Exit Shia Laboeuf, trop occupé à montrer ses attributs chez Lars Von Trier, et c’est donc Mark Walhberg, qui a plutôt porté chance à Michael Bay avec le sympathique No Pain No Gain qui prend la relève. Le résultat ? Généreux, fatiguant, énorme, épuisant…  Difficile de vous parler de l’histoire ou des acteurs (si, Mark Walhberg et très bon), car tout est noyé sous un déluge d’action… Les combats s’enchaînent presque sans temps morts pendant 2h45 !

Transformers : l'âge de l'extinction

Scènes titanesque, virtuosité de la caméra, montage lisible (ce qui n’est pas toujours le cas chez Bay), le film s’étire comme une montagne russe sans fin, laissant le spectateur K.O., lessivé, conscient d’avoir assisté à un spectacle dantesque, mais épuisé par l’accumulation des combats et la durée du film. Difficile de ne pas être impressionné par la volonté de divertir à tout prix et les moyens engagés, par les talents de mise en scène du réalisateur qui se bonifie sous la houlette de Spielberg et par la perfection des effets spéciaux… Mais il faut parfois savoir limiter la quantité de crème chantilly sur un gâteau, car sinon le résultat risque d’être un peu écœurant…  A vous de voir si vous vous sentez prêt à affronter l’un des films les plus impressionnants mais également  épuisant de l’été…

 

Lorsque je suis sorti de la salle, un peu étourdi, j'étais totalement incapable de me faire un avis, et quelques minutes plus tard, j'avais déjà oublié une grande partie du film... Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

Transformers : l'âge de l'extinction

Bande-annonce :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents