Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


My Old Lady

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 19 Avril 2015, 06:00am

Catégories : #J'ai vu - j'ai aimé - je te le conseille !

My Old Lady

 

My Old Lady

 
Réalisé par Israel Horovitz
Avec : Kevin Klin, Maggie Smith, Kristin Scott Thomas, Dominique Pinon, Stéphane Freiss
Durée : 1h42
Genre : Quand est-ce que tu meurs ?
Date de sortie : Le 6 mai 2015
My Old Lady

 

Synopsis :

 

Mathias, la cinquantaine, new-yorkais, divorcé et sans ressources, débarque à Paris pour vendre la maison qu'il a héritée de son père. Il découvre alors que ce magnifique hôtel particulier du Marais est habité par une vieille dame de 92 ans, Mathilde, et sa fille, Chloé. Un hôtel particulier que Mathilde a placé il y a bien longtemps en viager, coutume typiquement française que ne comprend évidemment pas cet Américain pragmatique, qui, non seulement se retrouve en plus à devoir payer une rente.

My Old Lady

 

Mon avis :

 

Israel Horovitz, 76 ans, réalise ici son premier film. Dramaturge américain auteur de plus de 50 pièces de théâtres dont L’indien cherche le Bronx, Le Baiser de la veuve ou Le Premier, il adapte avec My Old Lady l’une de ses pièces jouées en 2009 au théâtre Marigny avec Line Renaud dans le rôle-titre. On retrouve à l’écran Kevin Kline, Maggie Smith et Kristin Scott Thomas. C’est un joli film que nous offre Israel Horovitz, une œuvre douce-amère construite sur cette spécificité française qu’est le viager et porté par un fabuleux Kevin Kline dont le face à face savoureux avec Maggie Smith est pour beaucoup dans la réussite du film.

My Old Lady

 

Certes la construction est très théâtrale malgré quelques respirations agréables dans les rues parisiennes, mais la finesse des dialogues, les acteurs et l’intelligence d’un scénario délicat emporte l’adhésion. Un scénario, presque Allenien, subtile mélange de rire et d’émotion, qui malgré son classicisme de départ a le mérite de surprendre et de vous entraîner dans des chemins inattendus, plus sombres que ne laissait entrevoir le premier tiers du film... Bref, ce n’est pas le film de l’année, mais un joli moment de cinéma par un réalisateur amoureux de la France.

My Old Lady

 

Bande-annonce :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents