Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


George Clooney en 10 films

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 3 Février 2016, 10:47am

Catégories : #Mes tops

George Clooney en 10 films

 

Sacré George, son petit carré de tomates (tueuses) est aujourd'hui devenu un véritable monuments (men)... Le charmant et charmeur docteur Ross de la série Urgences,  a réussi à devenir l'une des grandes star du cinéma américain, presque sans aucun faux pas (on oubliera Batman et Robin...) De David O. Russel aux Frères Coen en passant par Steven Soderbergh, Wes Anderson ou Terrence Malick, George Clooney a tourné pour les plus grands réalisateurs, avant de lui même passer derrière la caméra avec un vrai succès critique.

 

George Clooney en 10 films

 

Sourire à la Cary Grant, classe et décontracté à la fois, Golden Globe du meilleur acteur pour O'Brother et Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Syriana, le plus grand buveur de café du cinéma américain va faire son retour sur grand écran dans Ave César! de Joel et Ethan Coen en salle le 17 février 2016. Ce fervent démocrate très actif dans de nombreux projets humanitaires, est également attendu en avril à l'affiche du nouveau film de Jodie Foster, Money Monster avant d'attaquer le tournage de son prochain film en tant que réalisateur, Suburbicon, sur un scénario des Coen avec Matt Damon et Julianne Moore. Une année 2016 chargée et l'occasion bien évidemment pour l'Imaginarium de revenir sur nos dix films préférés de Mister George. What Else... (je sais c'est facile...)

 

 

George Clooney en 10 films

 

Une nuit en enfer (1996)
 
De Robert Rodriguez
Avec George Clooney, Quentin Tarantino, Harvey Keitel, Salma Hayek

 

Un pur divertissement extrêmement bien écrit (merci Tarantino), extrêmement bien réalisé (merci Tarantino d’avoir canalisé Robert Rodriguez qui nous livre pour une fois un produit bien ficelé), Une nuit en enfer est un film à deux visages, mi Tarantino mi Rodriguez, mi polar mi film d’horreur, mi road movie mi film de vampires… Bref une œuvre jubilatoire portée par George Clooney et Quentin Tarantino, un cocktail d’horreur rock’n roll bourré d’humour qui n’a pas pris une ride en presque 20 ans. Robert Rodriguez n’est jamais aussi bon que sous la houlette de Tarantino, la preuve avec Planète terreur en 2007, également produit par Tarantino pour le double programme Grindhouse. Une nuit en enfer est aujourd’hui pour beaucoup un film culte... exagéré, peut-être, mais c’est au moins une formidable série b, à regarder telle qu’elle se veut, ludique et décomplexé, le fun pour le fun !

 

George Clooney en 10 films

Les Rois du désert (2000)
 
De David O. Russel
Avec George Clooney, Mark Wahlberg, Ice Cube, Mykelti Williamson

 

Avant de devenir le roi du feel good movie calibré pour les Oscars, de moins en moins bon d’ailleurs, David O. Russel a réalisé quelques perles dont le décapant Les Rois du désert, film plutôt brillant, énergique et souvent drôles, sur lequel souffle l’esprit de la série Mash. Cette critique délirante de la politique menée par les Etats-Unis lors de l’opération Tempête du désert fait souvent mouche, grâce à des dialogues insolents et un scénario cynique. Georges Clooney, Mark Wahlberg et Ice Cube sont parfaits dans ce pamphlet antimilitariste qui certes s’émousse un peu sur sa fin, mais dévoile la lâcheté et l’avidité de Washington et de l’Amérique triomphante en Irak. A redécouvrir.

 

George Clooney en 10 films

 

Ocean’s Eleven (2001)
 
De Steven Soderbergh
Avec Georges Clooney, Brad Pitt, Matt Damon, Julia Roberts, Andy Garcia
 
Steven Soderbergh s'amuse, et nous aussi. Il réunit un casting magique, George Clooney, Brad Piit, Julia Roberts, Matt Damon ou Andy Garicia dans ce remake glamour et populaire du poussiéreux L'Inconnu de Las Vegas (Frank Sinatra, Dean Martin et Sammy Davis Jr.) Comédie sentimentale et film de casse spectaculaire, avec Ocean's Eleven Steven Soderbergh s'offre une récréation après Traffic et Erin Brockovich, et il  fait ici ce qu'il sait faire de mieux, nous raconter une histoire avec talent et efficacité, dosant savamment l'humour et le suspens qui monte crescendo. Bref un film paillette dans la filmographie du réalisateur, mais un vrai bon divertissement. Il réitèrera l'expérience deux fois, dans des suites bien huilés et très efficaces mais qui petit à petit perdront le feu sacré.

 

George Clooney en 10 films
 
O’Brother (2000)
 
De Joel et Ethan Coen
Avec George Clooney, John Turturro, Tim Blake Nelson, John Goodman et Holly Hunter
 

Une jubilatoire revisite musicale de l'odyssée d'Homère dans l'Amérique profonde des années 30, avec un George Clooney qui signe ici la première de ses 4 collaborations avec les frères Coen, étonnant et surréaliste en Ulysse insupportable, hilarant et parfaitement gominé. Ce conte country sur les bords du Mississipi porté par un trio d’acteurs réjouissant est une irrésistible comédie dont l'originalité et l’inventivité ne peut qu'enthousiasmer. (si on aime la musique country, ça aide…). Ce n’est bien sûr pas l’œuvre la plus dense ni la plus riche des Coen, mais rarement leur passion n’aura été si communicative.

 

George Clooney en 10 films

 

Confession d’un homme dangereux (2002)
 
De George Clooney
Avec Sam Rockwell, Maggie Gyllenhaal, Georges Clooney et Drew Barrymore
 

Premier film réussi pour Georges Clooney. Certes ce n’es pas la reconstitution la plus originale de l’histoire du cinéma américain, et le film tient parfois les spectateurs à distance, mais le tout jeune réalisateur brode un récit élégant et sympathique sur un scénario brillant signé Charlie Kaufman (Dans la peau de John Malkovich). Drôle et satirique, parfois burlesque et pathétique, très inspiré de Soderbergh, naviguant entre thriller , comédie et film noir, porté par le prodigieux Sam Rockwell entouré de Maggie Gyllenhaal, Georges Clooney, Drew Barrymore ou Julia Roberts, Confessions d’un homme dangereux reste à ce jour le meilleur film de Georges Clooney qui n’a pourtant depuis pas démérité avec Les Marches du Pouvoir ou Good Night, and Good Luck (je passerai sous silence sont Monuments Men qui malgré son casting ressemble plus à un médiocre téléfilm qu’à un film de Georges Clooney…). Bref Georges Clooney est un excellent acteur mais également un très bon réalisateur.... C'est pas fort de café tout ça ?

 

George Clooney en 10 films

In the Air (2009)

De jason Reitman
Avec George Clooney, Anna Kendrick, Jason Bateman

 

Deux ans après le rafraichissant Juno, Jason Reitman, le fils d’Ivan Reitman (SOS Fantômes) réalise un film terrifiant, drôle et léger à la fois. Une œuvre cynique et humaniste, qui nous entraîne entre satire sociale et comédie romantique sur les pas d’une George Clooney séduisant dans une comédie sociale douce amère et délicieusement ironique. Le cheminement du personnage principal sur fond d’Amérique en crise, porté par des dialogues savoureux et une écriture brillante est tout aussi fascinant qu’effrayant, à l’image d’un job qui consiste à dire au gens, « Vous êtes viré, mais c’est une chance». George Clooney est impérial en spécialiste du licenciement dans une œuvre désenchanté et presque parfaite, qui souffre parfois de quelques facilités de mise en scènes mais qui nous offre l’une des meilleurs prestations de l’acteur

 

George Clooney en 10 films

 

Fantastic Mr. Fox (2010)

De Wes Anderson
Avec George Clooney, Meryl Streep, Jason Schwartzman, Bill Murray, Adrien Brody, Owen Wilson, Willem Dafoe, Michael Gambon.

 

Quand Wes Anderson s'attaque à l'oeuvre de Roald Dahl (Charlie et la Chocolaterie, James et la Grosse Pêche) cela donne un film d'aventure délicat, drôle et inventif. Un conte familial à l'ancienne, pétillant de bonnes idées et de dialogues savoureux. C'est donc Georges Clooney qui double ce renard très chic, ce dandy futé et décontracté qui lui va comme un gant. Wes Anderson s'est d'ailleurs offert un casting luxueux, comme à son habitude, puisqu'on retrouve également les voix de Meryl Streep, Bill Murray ou Michael Gambon. Le travail de doublage donne d'ailleurs une vraie personnalité à chacun des personages. Ce grand film techniquement parfait (en stop motion), qui parle  de la cellule familiale, de la vie d'adulte, de la relation père fils, de la transmission, bref les réflexions habituelles de Wes Anderson collée à la magie de l'univers de Roald Dahl fonctionnent parfaitement. Au final Fantastic Mr Fox est donc une comédie burlesque et mélancolique, drôle et tragique, un grand film qui parlera au enfants, mais aussi et surtout aux adultes.

 

George Clooney en 10 films

 

The Descendants (2012)
 
De Alexander Payne
Avec George Clooney, Shailene Woodley, Amara Miller

 

Un très joli film réalisé par Alexander Payne, à qui l’on doit le formidable Sideways. Tout en finesse le réalisateur nous raconte l’histoire d’un homme démuni face aux événements de sa vie, de sa femme mourante à la découverte d’un amant, de sa relation difficile avec ses deux filles à ses problèmes d'héritage... voyage initiatique d'un homme qui essaie de reconstruire sa famille. Avec beaucoup de subtilité, Alexander Payne évite les pièges qui auraient pu facilement transformer son film en mélo hystérique. Un peu à l’image de la folk hawaïenne qui accompagne le récit, tout en douceur, le réalisateur nous livre un film émouvant, parfois drôle et souvent touchant. George Clooney est très bon et très juste dans un rôle tout en sobriété, idem pour la jeune Shailene Woodley qui crève l’écran à ses côtés. Un portrait de famille réussi, entre gravité et légèreté, entre douceur et amertume, parfois un peu lisse, prévisible, mais le talent des acteurs et la justesse du récit emportent l’adhésion.

 

George Clooney en 10 films


Gravity (2013)

 

De Alfonso Cuaron
Avec Sandra Bullock, George Clooney

 

Gravity d’Alfonso Cuaron (Le chef d’œuvre Les Fils de l’homme) est un thriller spatiale (et non pas de science-fiction), une expérience sensorielle, impressionnante et parfois traumatisante, un film qui marquera l’histoire du cinéma. Tout d’abord, depuis Avatar, rarement la 3D n’aura été aussi évidente, elle permet au spectateur de ressentir l’apesanteur, de vivre le film au côté des acteurs, de plonger dans cette expérience bluffante, dans un récit simple et beau, terrifiant et fascinant, une leçon de survie incroyable et passionnante. La force du film, c’est aussi de capturer le spectateur afin de l’entraîner dans l’espace, en immersion totale, entre vertige et fascination. Difficile de ne pas être impressionné par le réalisme des images, par la fluidité de la mise en scène et le talent des acteurs, car Sandra Bullock est formidable, c’est définitivement son meilleur rôle, loin des comédies un peu lourdingues dans lesquelles elle se vautre régulièrement et George Clooney est parfait, comme toujours. Voici donc le grand film de l’année 2013, un cinéma futuriste et sensorielle… Préparez-vous à retenir votre souffle durant 90 minutes…

 

George Clooney en 10 films

 

A la poursuite de demain (2015)
 
De Brad Bird
Avec George Clooney, Hugh Laurie, Britt Robertson

 

Avec A la poursuite de demain, Brad Bird, le réalisateur du Géant de fer, de Ratatouille, des Indestructibles et du très bon Mission Impossible : Protocole Fantôme avec Tom Cruise, nous offre un film magique, un voyage fantastique fait sur mesure pour les rêveurs et les optimistes. On retrouve dans son nouveau long-métrage les thèmes chers au réalisateur, un concentré d’humanisme saupoudré d’une pincée d’écologie, le tout emballé par une bonne dose de divertissement et mis en scène avec beaucoup d'intelligence et de talent. Ce mélange de science–fiction à l’ancienne, d’espoir et d’intelligence fonctionne parfaitement et dégage un souffle bienvenu mais qui laissera sans doutes les cyniques au bord de la route et mènera tous les autres, les rêveurs (et les fans du très bon Georges Clooney) à la poursuite de demain. Bref, un divertissement old school qui se moque gentiment des films catastrophe en titillant ce qu'il y a de meilleur en nous, un long-métrage qui aurait tellement plu à l'enfant que j'étais dans les années 80. Un beau film, tout simplement.

 

Qui aurait cru...

Qui aurait cru...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents