Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Tunnel

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 31 Mai 2017, 12:30pm

Catégories : #Cinéma sud-coréen, #Mes films coup de coeur

Tunnel

 

Réalisé par Kim Seong-hoon
Avec : Ha Jung-Woo, Doona Bae, Dal-Su Oh
Durée : 2h06
Genre : Va falloir creuser...

Date de sortie cinéma : Le 3 mai 2017
Tunnel

 

Synopsis :

Alors qu’il rentre retrouver sa famille, un homme est accidentellement enseveli sous un tunnel, au volant de sa voiture. Pendant qu’une opération de sauvetage d’envergure nationale se met en place pour l’en sortir, scrutée et commentée par les médias, les politiques et les citoyens, l’homme joue sa survie avec les maigres moyens à sa disposition. Combien de temps tiendra-t-il ?

Tunnel

 

Mon avis :

Le cinéma coréen regorge de talents, de Bong Joon-Ho (The Host, Okja) à Park Chan-wook (Old Boy, Mademoiselle) en passant par Hong-jin Na (The Strangers), Kim Jee-woon (J’ai rencontré le diable) ou Sang-ho Yeon (Dernier train pour Busan) et nous offre chaque année de nombreuses pépites. En 2014 Kim Seong-hoon dynamite la quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes avec Hard Day, un polar drôle et brillant qui fait du metteur en scène l’un des réalisateurs coréen les plus prometteurs du moment.

Tunnel

 

Deux ans plus tard il revient sur nos écrans avec un nouveau bijou, Tunnel, un drame sous tension, brillant, humain et diablement efficace, un film catastrophe qui dénonce la corruption qui gangrène la Corée du sud, un suspens ingénieux qui met les nerfs à rude épreuve, drôle et éprouvant. Et si le film de Kim Seong-hoon n’est pas forcément tout à fait au niveau de la génération magique des années 2000, Tunnel est sans aucun doute l’un des films de genre les plus intéressant proposé par un nouveau réalisateur coréen. Sans oublier la présence au casting de la formidable Doona Bae (The Host, Cloud Atlas, Sense8) dans un rôle secondaire mais ô combien émouvant. Mordant, stimulant, un poil claustrophobe et un peu long sur la fin, Tunnel est un divertissement comme on aimerait en voir plus souvent.

 

Tunnel

 

Bande-annonce :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents