Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


NIFFF - Jour 2

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 3 Juillet 2017, 10:31am

Catégories : #Actualité, #Festivals

NIFFF - Jour 2

 

C'est parti pour une seconde journée à Neuchâtel, avec Takashi, du sexe, une version trash de Home Alone, une critique de ma femme et une anecdote pleine d'amour.

Après les Swiss Shorts hier, c’est avec les International Shorts que je débute cette seconde journée. Avec du très bon comme The Absence of Eddy Table ou My Burden, du très drôle avec Rétrosexe et du très étrange, et très perturbant d’après les réactions de la salle (comme souvent le sexe même comme symbole de l’amour perturbe plus que le gore…) avec Les îles, entre Lynch et Bruce LaBruce… bref tout un programme. Les ados et leurs parents qui étaient assis à mes côtés s’en souviendront… Lorsque l’on décide d’emmener ses deux ados au Nifff voir des court-métrages fantastiques au lieu d'aller à la messe du dimanche et que l’on se retrouve face à une fellation en gros plan… va falloir gérer habillement le débriefing post séance…

 

NIFFF - Jour 2

 

Ensuite, c’est l’événement attendu par tous les fans de cinéma japonais et de Takashi Miike. L’avant première mondiale en sa présence de Jojo’s Bizarre Adventure : Diamond is Unbreakable, l’adaptation d’un manga culte. Accompagné de l’acteur principal, Yamazaki Kento, il est venu présenter son film, et répondre aux questions du public. Avec beaucoup d’humour il nous a dit être rassuré de voir une salle pleine, car ce matin, en se réveillant dans son hôtel, il a été impressionné par le silence de la ville et les rues vides… (la Suisse un dimanche matin…). Bref, et le film ? Si vous m’aviez posé la question à sa sortie je vous aurai ceci. C’est un très bon film, une adaptation soignée, fun, colorée, et surtout respectueuse du manga par un Takashi Miike appliqué, mais qui heureusement laisse par moment sa folie créative émerger. Oui, mais...

 

Takashi Miike

Takashi Miike

Yamazaki Kento

Yamazaki Kento

 

Le problème c’est qu’ensuite, j’ai enchaîné avec The Mole Song : Hong Kong Capriccio du même Takashi, un film de 2016 adapté du manga de Takahashi Noboru, et suite direct de The Mole Song : Undercover Agent Reiji de 2013. Et là j’ai retrouvé tout la folie du réalisateur. Bien sûr son côté sadique est, depuis une dizaine d’année, étouffé par les studios japonais qui le produise, mais dans The Mole, film cartoonesque et délirant, on retrouve toute l’absurdité de son cinéma, certes c’est définitivement grand public (on est loin d’Audition), mais quelle énergie, quelle frénésie, c’est drôle, rythmé, inventif. Bref, c’est mon coup de coeur de cette édition (pour l’instant bien sûr) et du grand Takashi en mode WTF qui fait paraître Jojo's bien fade en comparaison.

 

NIFFF - Jour 2

 

Pour terminer cette seconde journée, retour au bord du lac, ton coeur sur mon corps, qui respire, mais j’ai beau chanté, Pamela n’est jamais sorti des flots. En parlant de Pamela, je n’ai pas vu Baywatch mais ma femme si. Donc, mini-critique surprise de ma femme : bof.

 

Donc pour terminer cette seconde journée, ambiance Noël avec Better Watch Out de Chris Peckover, excellente surprise dont je ne peux rien vous révéler, mais qui m’a totalement baladée. C’est drôle et horrible, assaisonné d’une bonne dose d’humour noire, et si parfois on aimerait que le réalisateur appuie un peu plus sur les gaz, il faut avouer que son scénario est très malin. Ce Home Alone version gore est un vrai plaisir coupable dont il ne faudrait pas se priver.

 

NIFFF - Jour 2

 

Et comme il est 4h du matin lorsque j’écris ces lignes, j’en profite pour partager avec vous ce jolie moment vécu samedi dans le train… A Dijon une charmante jeune fille embrasse son copain sur le quai… Tu me manque déjà lui dit-il… tu es sûr que tu ne peux pas rester ? lui demande ensuite le jeune homme tout en la bécotant... Non lui répond-elle, avec mon travail c’est pas possible, et puis ma grand-mère m’attend… Le train arrive et la jeune fille monte dans le même wagon que moi…quelques sièges plus loin,  3 heures plus tard, Neuchâtel, elle descend devant moi, se jette dans les bras d’un jeune homme et l’embrasse à pleine bouche, j’ai juste entendu qu’il lui demandait : alors ta grand-mère était contente de te voir ?

 

Sur ce je vous souhaite une bonne journée, car moi je vais dormir, demain programme totalement asiatique avec entre autre une rencontre avec Takashi Miike, ainsi que la projection de Memories of Murder de Bong Joon-ho (The Host, Snowpiercer) que je n’ai jamais vu.

NIFFF - Jour 2

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents