Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Double programme - Belmondo

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 29 Novembre 2017, 10:02am

Catégories : #Double programme

Double programme - BelmondoDouble programme - Belmondo

Double programme

Belmondo : L'Héritier & Le Corps de mon ennemi

Ce mois-ci, pour le double programme de l’Imaginarium, c’est un spécial Belmondo que je vous ai concocté. Lorsque l'on pense Belmondo, on pense À bout de souffle, Le Magnifique, L’Homme de Rio, Itinéraire d’un enfant gâté, L’As des as ou Le Professionnel, pour Verneuil, le réalisateur de Le Corps de mon ennemi, ce sera La Vache et le Prisonnier, Cent mille dollars au soleil, Le Clan des Siciliens, Peur sur la ville ou Les Morfalous et pour Philippe Labro, le réalisateur de L’Héritier, L’alpagueur… on pense rarement à L’Héritier ou au Corps de mon ennemi… Et pourtant les deux films ont été des succès à leurs époques, deux millions d’entrées pour L’Héritier en 1973 et presque 1 millions 800000 entrées pour Le Corps de mon ennemi en 1976. Deux films un peu oubliés, sauf des cinéphiles et des fans de Belmondo… deux films récemment édités en blu-ray donc l'occasion d'un double programme et d'une double découverte !

 

 

Double programme - Belmondo

L’héritier (1973)

Réalisé par Philippe Labro

Avec Jean-Paul Belmondo, Charles Denner, Jean Rochefort, Carla Gravina

 

Synopsis :

 

A la mort de son père, Bart Cordell doit reprendre les affaires européennes de son père et tenter de prouver que l'accident d'avion de son père a été provoqué...

 

Mon avis :

 

Après le succès de Sans mobile apparent avec Jean-Louis Trintignant, plus d’un million d’entrées France, le journaliste, écrivain et réalisateur Philippe Labro met en scène L’Héritier avec Jean-Paul Belmondo en tête d’affiche dans un polar carré, classique et influencé par le cinéma américain. Écrit à 4 mains avec l’écrivain et parolier Jacques Lanzman, L’Héritier est un film efficace et mis en scène avec beaucoup de soin mais qui a malheureusement un peu vieilli. La peinture de l’époque nous paraît aujourd’hui superficielle tout comme le scénario trop caricatural pour rendre crédible cette enquête au cœur d’un empire industriel et journalistique qui accumule par moment les poncifs bien-pensants.

 

Heureusement les acteurs sont formidables, le duo Belmondo/Denner est très complice, et les seconds rôles dont Jean Rochefort, qui, en un haussement de sourcil rehausse le niveau d’une scène, sont tous très bons. Et puis il y a la musique très seventies de Michel Colombier qui est définitivement l’un des points forts du film. Ne soyons pas trop dur, si le film a vieilli, il mérite encore le coup d’œil, grâce à ses acteurs et à son intrigue souvent efficace, pour peu que l’on passe sur les incohérences et la misogynie de certains personnages… Certes je vais peut-être me faire mordre sauvagement par les fans de Belmondo qui ont découvert le film à l’époque, mais il y a les films qui passent l’épreuve du temps, et il y a les autres…

 

Réclames

 

Petite pause avant d’attaquer le second film de ce double programme...

 

**********************************************************************************************

Les fêtes de Noël approchent et vous avez besoin de conseils pour compléter votre liste de cadeaux.

 

Rendez-vous sur l’Imaginarium et son top cadeaux de Noël 2017.  

 

L’imaginarium, toujours à votre écoute.

 

**********************************************************************************************

 

 

**********************************************************************************************

 

Envie de rire, envie d’apprendre, envie de soleil sur son corps, alors la chronique Un film, une séance… est faite pour vous.

 

C’est tous les mois (ou presque) et c’est sur Les Chroniques de Cliffhanger.

 

**********************************************************************************************

 

Il est temps de regagner vos sièges, et d’attaquer la suite du programme avec notre second film !

 

**********************************************************************************************

 

Double programme - Belmondo

Le Corps de mon ennemi (1976)

Réalisé par Henri Verneuil

Avec Jean-Paul Belmondo, Marie-France Pisier, Bernard Blier, Nicole Garcia

 

Synopsis :

 

Un homme revient dans la ville où il a dirigé quelques années auparavant un cabaret. Accusé injustement à l'époque d'un meurtre, recherche les véritables responsables dans le milieu bourgeois pour se venger...

 

Mon avis :

 

Si L’Héritier n’a pas forcément bien vieilli, ce n’est pas le cas du  Corps de mon ennemi d’Henri Verneuil, grâce entre autre à un scénario malin, aux dialogues d’Audiard, au casting parfait et à la musique de Francis lai. Construit avec habileté, adapté d’un roman de Félicien Marceau, on navigue entre flash-back et la quête de vengeance d’un Belmondo charismatique dans une peinture glaçante d’une petite bourgeoisie de province médiocre et hypocrite… 

 

Ici on est presque dans un film noir américain à la française, saupoudré des dialogues percutants d’Audiard. Certes on peut reprocher à Verneuil une vision un peu caricatural de la lutte des classes et quelques répliques un peu limites d’Audiard qui aujourd’hui ne passent plus vraiment, mais Le Corps de mon ennemi, réalisé deux ans après Peur sur la ville est certainement l’une des belles réussites du cinéaste, mais aussi, un rôle plus subtil et plus dramatique pour un Belmondo alors en pleine époque Toc Toc Badaboum, entre Le Magnifique,  l’animal, L’incorrigible ou Flic ou voyou. Une belle découverte.

 

Pour terminer, c’est cadeau, petite réplique du film by Audiard…

 

- Si je te disais que la population a presque doublée
- Deux fois plus de cons...Ça paraît pas possible.

(Charles Gérard et Jean-Paul Belmondo)

 

Belmondo/Verneuil, c'est 8 films dont Le Corps de mon ennemi. Ici sur le tournage de Peur sur la ville.

Belmondo/Verneuil, c'est 8 films dont Le Corps de mon ennemi. Ici sur le tournage de Peur sur la ville.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents