Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Hellraiser I, II, III

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 14 Septembre 2018, 07:59am

Catégories : #Dvd-Blu-ray, #ESC

Hellraiser I, II, III

À l'occasion de la sortie du très beau coffret Hellraiser, par les prolifiques éditions ESC, contenant les trois premiers films de la saga horrifique initiée par Clive Barker, l'Imaginarium revient sur cette première trilogie qui donna naissance à Pinhead, une îcone du cinéma gore des années 80. Un classique, une très bonne série B et un 3ème opus relativement médiocre, le tout remasterisé en HD avec soin, en version cinéma et director's cut pour le second et troisième film, accompagné d'un livre inédit de Marc Toullec ainsi que d'une multitude de bonus, entretiens, commentaires, dont le passionnant documentaire Leviathan. Bref un très bel objet indispensable pour tous les fans de la saga !

Hellraiser I, II, III

Hellraiser : Le Pacte (1987)

Réalisé par Clive Barker
Avec : Doug Bradley, Andrew Robinson, Clare Higgins, Sean Chapman
Durée : 1h34

Synopsis :

Durant un voyage, Frank Cotton entre en possession d'une boîte maléfique qui le transporte dans un monde imaginaire mais arrivé sur place, des monstrueuses créatures le dévorent. Quelques années plus tard, son frère Larry et son épouse Julia emménagent dans la maison de Frank, sans se douter que l'esprit de ce dernier y rôde encore. Alors qu'une goutte de sang accidentelle tombe sur le sol, le monstre se réveille, et part en quête de chair fraîche.

Mon avis :

Viens voir papa... Glauque, malsain, pervers et sexuel, le premier Hellraiser, adapté  par Clive Barker de son propre roman, The Hellbound Heart, est une véritable réussite, un premier film d'une grande maturité, une œuvre crue et organique, définitivement destiné à un public adultes à l'opposé des productions horrifiques de l'époque, où les Freddy, Jason et Michael Myers sombrent dans le grotesque (ce qui sera malheureusement également le cas pour la saga Hellraiser quelques années plus tard). Histoire d'adultère teinté de sado-masochisme qui flirt avec nos plus bas instincts, et nous offrant plaisirs et perversions avant de nous torturer... Hellraiser est sans doute le meilleur film de Clive Barker, qui réalisera ensuite le très efficace Candyman

Hellraiser I, II, III

Hellraiser : Les écorchés (1988)

Réalisé par Clive Barker
Avec : Doug Bradley, Ashley Laurence, Clare Higgins, Kenneth Cranham
Durée : 1h38

Synopsis :

Pour Kirsty Cotton, le cauchemar est sans fin... Internée dans un hôpital psychiatrique, elle tente d'oublier les innommables meurtres perpétrés par sa belle mère Julia. En écoutant son récit, le Docteur Channard va enfin réussir à accomplir son rêve: résoudre le secret de la bête maléfique qui ouvre les portes du plaisir et de la douleur...

Mon avis :

Réalisé par Tony Cordman, un ancien de chez Corman, chapeauté de plus ou moins loin par Clive Barker, cette suite visuellement ambitieuse, est une vraie réussite et ceci malgré la surenchère d'effets... Le film est certes inégal et le scénario parfois bancal, mais il aligne les séquences folles, les délires gores et une réalisation soignée qui sublime par moments cet Alice au pays de l'horreur et de la folie. Certes, le premier reste meilleur, mais cette première suite a su garder la perversité malsaine du premier, en plus kitsch et en plus gore. Pour l'instant tout va bien... mais cela ne va pas durer.

Hellraiser I, II, III

Hellraiser III (1992)

Réalisé par Clive Barker
Avec : Doug Bradley, Terry Farrel, Ken Carpenter
Durée : 1h33

Synopsis :

Joanna, une jeune journaliste, assiste à la mort abominable d'un adolescent. Sa seule piste : Terry, la petite amie de la victime, dont elle retrouve la trace dans un nightclub. Terry lui révèle que la clé du mystère se trouve dans une mystérieuse boîte...

Mon avis :

Voilà, c'est fini... suite à l'échec au box office du second film, et au rachat de la saga par Dimension Films des Frères Weinstein, c'est Anthony Hickox, jeune réalisateur sans envergure, qui œuvre à la réalisation de ce troisième opus. Et il plonge sans états d'âme dans la médiocrité, ouvrant le sillon aux futurs direct to dvd qui suivront. Ici plus de perversité, mais du grand guignolesque et un Pinhead en mode Freddy Krueger mais en pas drôle et moins inventif, qui trucide tout ce qu'il croise. On sent le manque de moyen, d'imagination et de talent, sans oublier des images de synthèse qui ont particulièrement mal vieillis. Alors certes, comparé à ce qui va suivre le film se regarde encore, en mode mauvaise série B à découvrir avec quelques potes et beaucoup de pop corn... on approche du Z mais le pas n'est pas encore totalement franchis.

Hellraiser I, II, III

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents