Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Outlaw King

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 13 Novembre 2018, 09:00am

Catégories : #Netflix, #J'ai vu - j'ai aimé - je te le conseille !

Outlaw King
Réalisé par David MacKenzie
Avec : Chris Pine, Florence Pugh, Aaron Taylor-Johnson
Durée : 2h01
Genre : Bravheart 2, le retour, et il est pas content !

Date de sortie Netflix : Le 9 novembre 2018
Outlaw King

Synopsis :

L'histoire vraie et inédite de Robert Bruce, noble vaincu de l'Écosse médiévale devenu roi contre son gré puis héros hors-la-loi en l'espace d'une année. Contraint à se battre pour sauver sa famille, son peuple et son pays de l'envahisseur anglais, Robert Bruce s'empare de la couronne écossaise et rassemble une troupe de soldats hétéroclites. Avec eux, il devra affronter la colère de l'armée la plus puissante au monde, menée par le féroce roi Édouard 1er et son imprévisible fils, le prince de Galles.

Outlaw King

Mon avis :

Outlaw King est un peu la suite direct du Braveheart de Mel Gibson, en moins lyrique, plus boueux, mais oh combien réussi. Le réalisateur de l'excellent Commancheria narre ici le combat de Robert de Brus contre l'occupant anglais, de la reddition qui suivit la mort de William Wallace à la soumission de la noblesse avant bien sûr un nouveau soulèvement sanglant porté par l'auto-couronné roi d'Écosse Robert de Brus qui reprend le combat perdu par William Wallace. Moins charismatique qu'un Mel Gibson en meneur d'homme, mais plus humain et réaliste, Chris Pine incarne un roi à hauteur d'homme, guère différent de ses contemporains, qui mène ce combat presque malgré lui, poussé par la cruauté et les trahisons des Anglais. Face à lui Florence Pugh est la révélation du film, touchante et d'une rare justesse, elle illumine chacune de ses scènes. Violent, parfois gore, filmé au plus près des corps, mis en scène avec efficacité dans des décors magnifiques qui contrastent avec la brutalité sanglante des combats, Oultaw King est certainement l'une des plus belles productions Netflix à ce jour avec Annihilation et Okja, une œuvre sauvage et bouillonnante, qui souffre parfois d'une construction précipité, sans doute dû aux quelques 20 minutes que le réalisateur a coupé suite au Festival de Toronto. On rêve maintenant de découvrir la version longue de cette œuvre médiévale authentique et passionnante.

Outlaw King

Bande-annonce :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents