Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Astérix et Obélix : au service de sa Majesté

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 19 Octobre 2012, 14:01pm

Catégories : #J'ai vu - j'ai aimé - je te le conseille !


Asterix-affiche.jpg

Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté

Réalisé par Laurent Tirard
Avec Gérard Depardieu, Edouard Baer, Guillaume Gallienne, Fabrice Luchini, Catherine Deneuve
Durée : 1h49
Genre : Comédie adapté plus ou moins bien d’une bande dessinée
Date de sortie : Le 17 octobre 2012 

Asterix1.jpg

Synopsis :

50 avant Jésus Christ. César a soif de conquêtes. A la tête de ses glorieuses légions il décide d'envahir cette île située aux limites du monde connu, ce pays mystérieux appelé Brittania, la Bretagne. La victoire est rapide et totale. Enfin... presque. Un petit village breton parvient à lui résister, mais ses forces faiblissent. Cordelia, la reine des Bretons, décide donc d’envoyer son plus fidèle officier, Jolitorax, chercher de l’aide en Gaule, auprès d’un autre petit village, connu pour son opiniâtre résistance aux Romains… Dans le village gaulois en question, Astérix et Obélix sont déjà bien occupés. Le chef leur a en effet confié son neveu Goudurix, une jeune tête à claques fraîchement débarquée de Lutèce, dont ils sont censés faire un homme. Et c'est loin d'être gagné. Quand Jolitorax arrive pour demander de l'aide, on décide de lui confier un tonneau de potion magique, et de le faire escorter par Astérix et Obélix, mais aussi Goudurix, car ce voyage semble une excellente occasion pour parfaire son éducation. Malheureusement, rien ne va se passer comme prévu...

Asterix-5.jpg

Critique :

"Astérix et Obélix : au service de sa majesté" n’est pas vraiment un mauvais film sans être non plus un très bon film. Réalisé par Laurent Tirard, à qui l’on doit le bien trop sage « Petit Nicolas », le 4ème opus de la saga, tiré d’ «Astérix chez les Bretons» et «Astérix et les Normands»  se classe sans trop d’effort largement devant l’Astérix de Zidi et surtout le catastrophique Astérix aux Jeux Olympiques, où le casting tenait lieu de scénario. Mais qu’Alain Chabat se rassure, son « Mission Cléopâtre » reste inégalé (et de très loin). 

Asterix-2.jpg

L’un des plus gros défaut du film provient du rythme beaucoup trop lent du métrage, ce qui plombe considérablement l’ensemble et l’enthousiasme du spectateur. Car si le scénario réserve quelques traits d’humour bien sentis et quelques scènes plutôt efficaces, et même parfois très drôles, (petite pensée pour la scène des Normands volant qui m’a fait beaucoup rire) de nombreux gags ne fonctionnent pas et tombent à plat. La réalisation est également très paresseuse et ne réussit pas à dynamiser le film. Mais porté par de très bons acteurs, Edouard Baer en tête, le spectacle se laisse apprécier. D’ailleurs Edouard Baer humanise intelligemment cet Astérix, tandis que Gérard Depardieu est une fois de plus parfait en Obélix. Guillaume Gallienne et Vincent Lacoste entourent le célèbre duo avec justesse et fraîcheur, tandis que Fabrice Luchini, Catherine Deneuve ou Valérie Lemercier ne surprennent guère mais jouent leurs personnages avec application. 

Asterix-3.jpg

C’est donc un spectacle familial sympathique, parfois décevant mais jamais totalement mauvais que nous propose Laurent Tirard. Si les enfants prendront sûrement beaucoup de plaisir devant les nouvelles aventures des irréductibles Gaulois, il est dommage d’avoir voulu adapter avec autant de frilosité des bandes dessinées qui portaient pourtant au sein de leurs bulles l’humour nécessaire pour faire de ce film une vraie réussite. Si Chabat s’était à l'époque éloigné de la bd d’origine en réléguant au second plan les personnages d'Astérix et Obélix au grand désespoir d’Albert Uderzo, il avait pourtant su saisir toute la dérision et l’intelligence de l’humour de René Goscinny.  Il est peut-être temps de prendre à nouveau un risque en confiant la franchise à un réalisateur avec une vrai vision de l'oeuvre, ou d’arrêter les frais, tout simplement. Mais pour passer un après-midi agréable en famille, pourquoi pas...

Asterix-4.jpg

Bande-annonce :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents