Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Festival de Cannes - Jour 6

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 24 Mai 2013, 10:00am

Catégories : #Actualité


Cannes-2013 1130


Jeudi 23 mai 2013
Le jour où j'ai vu Jerry Lewis


Cannes-2013 1128
               
C'est au tour d'Alexander Payne ("Sideways", "The Descendants") d'entrer en compétition avec "Nebraska", un road-movie en noir et blanc. Je craignais cette séance de 8h30, mais j'ai été conquis par sa balade nostalgique sur la filiation, un film plein d'humour et de tendresse, un joli moment. Ceci dit soyons franc, Alexander Payne n'invente rien et son film tout attachant qu'il est ne marquera pas le festival.

critique-nebraska-M111659.jpg

Aujourd'hui je vais donc tenter de rattraper "Ugly", le polar indien d'Anurag Kashyap. Contrairement à hier je peux entrer sans problèmes dans la salle, et tandis que ma collègue de Fantastikindia interviewe Rahul Bhat l'un des acteurs du film, je découvre un thriller coup de poing, une vision réaliste et désespérante de l'être humain. Une nouvelle et brutale réussite pour le réalisateur de Gangs of Wasseypur.

ugly.jpg
"Ugly", polar indien d'Anurag Kashyap

L'un des événements de cette journée, c'est la venue sur la croisette de l'acteur américain Jerry Lewis. Agé de 87 ans, celui qui a fait rire de nombreuses générations avec "Docteur Jerry et Mister Love" ou "Le Tombeur de ces dames" revient à Cannes pour une soirée en son honneur avec la projection de "Max Rose", son dernier film. Présenté par Thierry Frémaux en présence de l'équipe du film composée entre autre de Michel Legrand pour la musique, c'est un vrai plaisir de revoir Jerry Lewis en personne, qui a tenu à être présent malgré une santé fragile. Malheureusement le film n'est vraiment pas très bon (et je reste soft...), mais ce soir ce n'est pas grave, car l'important c'est l'hommage à l'acteur légendaire de la comédie américaine. Quelques photos de cette soirée mémorable.

                         Cannes-2013 1131  Cannes-2013 1136
                              Thierry Frémaux en maître de cérémonie            Le compositeur Michel Legrand
Cannes-2013 1145                                                                                   Jerry Lewis ovationné

En sortant de l'hommage à Jerry Lewis je pensais assister sur la plage à la projection  du "Grand bleu" de Luc Besson. Mais le vent violent de cette agréable soirée quasi estivale à rendu la projection impossible. Je profite pour me promener au milieu des badauds. En cette fin de festival, ils sont encore nombreux à  lorgner vers les fêtes privées, à croire qu'ils pourront entrer dans ces lieux où ils n'entreront pas, grandeur et décadence d'un festival où les rêveurs espèrent toujours...

     Cannes-2013 1147   Cannes-2013-1149.JPG

Pour terminer cette journée, j'invite un nouveau blogueur à jouer au jeu des 5 questions. N'hésitez pas à aller faire un tour sur son blog, pour découvrir un autre regard sur le cinéma !
 


5 questions pour un blogueur !
   
182935 10151606104292403 1723517703 n

1) Qui es-tu ?

"Je suis Quentin, fondateur et rédacteur des "Chroniques du canapé intergalactique", mais je publie sous le nom du Pr.Wicked

2) Ton blog en 3 mots ?

"Pulp - Accessible - Argumenté"


3) Le film que tu attends/attendais le plus et pourquoi ?

"C'est "The immigrant" de James Gray parce que son cinéma est poignant et juste autant qu'il est sombre. Chacun de ses films est une perle noire, à la fois humaine et tragique, comme les grands opéra. Alors quand en plus il traite d'Ellis Island qui me fascine depuis "Le parrain 2" ou "Il était une fois en Amérique", je n'en  peux plus d'attendre. 

4) Ton coup de coeur à ce jour ?
   
"Fruitvale station" dans la sélection un certain regard, ex aequo avec "Inside Llewyn Davis" des frères Coen

5) Dans 10 ans quelles images te restera t'il du Festival de Cannes 2013 ?

"Dans 10 ans je me rappellerai que la main tremblante j'ai tendu mon blu ray du soldat Ryan à Spielberg, mon dieu vivant. Et que lorsque je l'ai remercié du fond de mon coeur de grand enfant pour les Indiana Jones et les Goonies, il m'a regardé avec tendresse et m'a dit "GOONIES NEVER SAY DIIIIE" et moi de lui répondre "NEVER". J'ai du aller m'asseoir par terre après, tant je tremblais de bonheur. Un des moments les plus intenses de ma vie."
    

 
                      Pour retrouver le blog "Les Chroniques de canapé intergalactique", c'est ici :
                                                   
chroniquescanapeintergalactique.fr
                                                 

Cannes-2013 1150
                                                                                                Tic Tac...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents