Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Frankenweenie

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 7 Novembre 2012, 15:30pm

Catégories : #J'ai vu - j'ai aimé - je te le conseille !


Frankenweenie affiche

Frankenweenie
Réalisé par Tim Burton
Avec : Winona Ryder, Marin Landau, Charlie Tahan, Martin Short, Catherine O’Hara
Durée : 1h27
Genre : Film d'animation, grâce au noir et blanc Tim Burton retrouve des couleurs
Date de sortie: Le 31 octobre 2012

Frankenweenie1

Synopsis :

Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences…

Frankenweenie2

Critique :

Frankenweenie est un beau film, sans doute ce que Burton a fait de mieux depuis 10. Visuellement magnifique, porté par une partition magique de Danny Elfman et une animation parfaite, mais voilà, il manque une vraie noirceur, une âme à ce film réalisé par un homme devenu un peu trop sage. Très fidèle au court-métrage, le film suit les aventures de Victor Frankenstein et de son chien qu’il a ramené à la vie après un tragique accident. L’occasion pour Burton de filmer à nouveau la différence, celle d’un enfant pas comme les autres qui cherche sa place dans ces banlieues américaines qui photocopient à l’identique l’individu et qui ont déjà servi de décor à "Edward aux mains d’argent", un retour aux sources pour le réalisateur.

Frankenweenie4

Tim Burton entoure le jeune Victor d’une galerie de personnages surprenants et originaux, dont beaucoup auraient mérité d’être un peu mieux exploités. Et si les clins d’œil au cinéma fantastique ne manquent pas, des Gremlins à la fiancée de Frankenstein en passant par Dracula, l’émotion est souvent absente, pourtant l’introspection de Tim Burton sur son enfance perturbée aurait pu comme à l’époque de ses chefs d’œuvres donner naissance à un grand film. Mais voilà, le réalisateur torturé à vieilli, son cinéma s’est assagi, la cruauté et la noirceur qui étreignaient l’âme de ses premiers films ont été remplacées par une touche Disney omniprésente, comme un plat un peu trop sucré. Ceci dit les qualités techniques du film, la musique et quelques scènes très réussies font de ce film un spectacle agréable et qui ravive les souvenirs d’une époque où Tim Burton était ce réalisateur prodigieux qui savait encore nous faire rêver !

Frankenweenie5

Un dernier conseil, allez voir le film en version originale, car c'est l'occasion de retrouver au casting quelques voix d'anciens acteurs de la planète Burton, comme Winona Ryder ("Beetlejuice", "Edward aux mains d'argent"), Catherine O'Hara (Beetlejuice", "L'Etrange noël de monsieur Jack"), Martin Landau ("Ed Wood", "Sleepy Hollow") et Martin Short ("Mars Attacks")

Frankenweenie3

Bande-annonce :


Affiche1
Affiche2
Affiche3
Affiche4
Affiche5

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents