Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Gangster Squad

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 30 Janvier 2013, 11:00am

Catégories : #J'ai vu - j'ai aimé - je te le conseille !



Gangster affiche

Gangster Squad

Réalisé par Ruben Fleischer
Avec : Ryan Gosling, Josh Brolin, Sean Penn, Emma Stone, Nick Nolte
Durée : 1h53
Genre : Ca ressemble aux « Incorruptibles », ça a le goût des « Incorruptibles », mais ce n’est pas les « Incorruptibles »
Interdit aux moins de 12 ans
Date de sortie : Le 6 février 2013

Gangster1

Synopsis :

Los Angeles, 1949. Mickey Cohen, originaire de Brooklyn, est un parrain impitoyable de la mafia qui dirige la ville et récolte les biens mal acquis de la drogue, des armes, des prostituées et – s’il arrive à ses fins – de tous les paris à l’ouest de Chicago. Tout ceci est rendu possible par la protection, non seulement des hommes de mains à sa solde, mais également de la police et des hommes politiques qui sont sous sa coupe. Cela suffit à intimider les policiers les plus courageux et les plus endurcis… sauf, peut-être, les membres de la petite brigade officieuse de la LAPD dirigée par les Sergents John O’Mara et Jerry Wooters qui, ensemble, vont tenter de détruire l’empire de Cohen.

Gangster2

Mon avis :

Avec Ryan Gosling, Josh Brolin, Sean Penn, Emma Stone ou Nick Nolte au casting, une très bonne bande-annonce et un pitch prometteur, « Gangster Squad » s’annonçait comme un polar sombre et violent, un film de gangster stylisé et sans concessions. Mais au final le film ne s’avère être qu’un gentil divertissement qui lorgne vers les « Incorruptibles ». Et si "Gangster Squad" est une petite déception, le film n'est pas honteux non plus. Il faut dire que le réalisateur, Ruben Fleischer (« Bienvenue à Zombieland », « 30 minutes maximum» ), connu pour son univers loufoque et déjanté, imprime à son polar une touche bande-dessinée plutôt sympathique, mais, malheureusement, il ne prend pas beaucoup de risques avec son récit. Inspiré sans doute par ses grands aînés (« Les incorruptibles », « L.A. Confidentiel » ou même « Scarface »), le réalisateur ne fait que reproduire une histoire mainte fois contée, sans vraiment chercher l’originalité, copie plutôt qu’hommage et c’est dommage.

Gangster4

Bien sûr le Los Angeles des années 50 est formidablement reconstitué, les images sont belles, les acteurs sont charismatiques malgré un Sean Penn cabotinant derrière un maquillage très « Dick Tracy ».  Le film est souvent divertissant, parfois un peu artificiel et caricatural, mais on suit sans déplaisir, malgré les clichés, cette histoire de gangsters violente et visuellement réussie mais qui n’a pas su choisir entre parodie et film dramatique. Ceci dit, après une journée fatiguante, le film se laisse apprécier sans déplaisir.

Gangster3

Bande-annonce :

 

                  Gangster portrait5  Gangster portrait2  Gangster portrait3  Gangster portrait4  Gangster portrait1  Gangster portrait6  Gangster-portrait7.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents