Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


J'ai rencontré E.T.

Publié par imaginariumdudocteurcinema sur 8 Juin 2011, 06:00am

Catégories : #"J'ai rencontré..." - petites nouvelles incongrues

 

E.T-png

 

 

 

J’ai rencontré E.T.…

 

…un soir de juillet, dans un bar de la Spielbergstrasse, à Fieberbrunn, en Autriche. Il buvait un whisky-coca, le doigt pointé vers le ciel. Je l’ai reconnu tout de suite. Son teint brunâtre, sa tête en forme de pastèque, son regard triste et son cou de girafe atrophiée. Je me suis approché, il pleurait… Je lui ai offert un whisky on the rocks. Il m’a raconté sa triste histoire…

Depuis qu’il avait été arrêté par la brigade autrichienne de protection des mineurs et condamné à une peine de travail d’intérêt général, il bossait tous les jours comme feu rouge. Il n’avait bien sûr plus le droit de se faire passer pour une peluche dans les placards des enfants ni de les approcher. Mais dès qu’un feu rouge tombait en panne, on envoyait E.T. en urgence, et il se servait de son doigt clignotant pour indiquer l’arrêt aux automobilistes. Il avait l’obligation d’être rentré chaque soir à 21h chez lui. Un bracelet électronique surveillait chacun de ses déplacements. Mais voilà, E.T.  aimait terminer sa journée de travail par un petit verre, puis un deuxième, un troisième...  Bref E.T. était trop imbibé pour pouvoir conduire. Il ne lui restait plus qu'à téléphoner à sa femme pour qu'elle vienne le chercher. Mais ce soir, le drame! Alors qu'il s'apprêtait à composer le numéro de sa femme sur son portable, il rejeta brutalement le contenu liquide et malodorant de son tube digestif sur son téléphone qui mourut instantanément...

Sur le comptoir, entre les verres vides, whisky-coca, whisky on the rocks ou whisky pur, son portable noyé sous les restes de son sandwich au thon baignant dans un mélange d'alcool et de suc... Alors j’ai décidé de l’aider, et je lui ai prêté mon téléphone afin qu'il puisse « téléphone maison » et transmettre à Drew, sa blonde épouse, l'adresse du bar où il l'attendait...

Pour me remercier de mon aide, E.T. me promit de ne jamais se cacher dans le placard à jouets de mes enfants, mais quelques mois plus tard alors que je rangeais les peluches de mes fils... Mais ça, c’est une autre histoire !

 

* Dessin de E.T. : Yannick Darbellay

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents