Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


J’ai rencontré Chewbacca

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 15 Juillet 2013, 13:30pm

Catégories : #"J'ai rencontré..." - petites nouvelles incongrues


chewbacca.jpg



J’ai rencontré Chewbacca…

… dans un restaurant Flunch, il mangeait des frites à volonté. Je l’ai reconnu tout de suite. Son épaisse fourrure grasse et parsemée de tâches un peu louches, sa ceinture de cartouches en bandoulière et ses rugissements typiques du Wookiee déprimé. Je me suis approché, il pleurait… Je lui ai offert une assiette de haricots. Il m’a raconté sa triste histoire.

Contrairement à ses petits camarades Chewbacca n’avait jamais réussi à garder un travail plus d'une semaine, personne ne voulait de lui. Même R2-D2 avait trouvé un boulot de caisse enregistreuse chez Leclerc. Et pourtant ce n’était pas faute d’avoir essayé. Il avait d’abord tenté de bosser dans un magasin de jouets, comme animateur au rayon peluche, mais dès qu’une maman lui caressait le poil pour montrer à ses enfants comme il était doux, paf, il avait une érection. Trop de scandales, il dû prendre la porte. Comme il aimait bouger, et ne voulait pas s’enfermer dans un bureau, il travailla également quelques temps comme fort des halles, mais, comme il ne supportait pas le massacre des animaux à grande échelle, il refroidit une partie de ses collègues en les suspendant à des crocs de bouchers, il ne dû son salut qu'à sa fourrure qui lui permis de se cacher au mileu des carcasses de lapins et ainsi d'échapper aux recherches de la police. On lui avait même refusé le job de cast-member à Disneyland Paris en raison de son phrasé… incompréhensible.

Sur la table en bois artificiel, entre les piles d’assiettes sales et une fine couche de poils (je l'ai rencontré en avril, Chewbacca perdait sa fourrure d'hiver), une carte de chômeur. Alors je décidai de l’aider. Je l’emmenai sur la planète Csilla, berceau de la civilisation Chiss, une magnifique planète blanche recouverte de glaciers.  L’un de mes amis y tenait une agence de relooking. Je lui confiai Chewbacca. Lavage, coiffage, coupage de poils et cours de diction sans oublier une magnifique teinture bleue agrémentée de quelques tâches violettes… Et pour couronner le tout, ils lui greffèrent deux petites cornes sur le haut du crâne afin de lui donner une nouvelle personnalité. Afin de l’aider dans sa recherche d’emploi, je lui proposai de changer de nom, Chewbacca ayant des consonances un peu trop Wookies… Il adopta le prénom sympathique de Sulli, en hommage à l’un de ses frères, Sullibacca…. Bref, Sulli était un homme neuf, ceci dit il ressemblait plutôt à un monstre bleu… Mais le relooking lui porta chance, car quelques jours plus tard il fut accepté à l’University of Fear afin de se former au métier de Terreur …

Pour me remercier de mon aide, Sully me promit que jamais, au grand jamais, aucun monstre ne viendrait hanter le placard de la chambre de mes enfants. Mais quelques mois plus tard, vers 3h du matin, je fus réveillé en sursaut par les hurlements de ma fille... mais ça, c’est une autre histoire !

   
Texte : Erwan Darbellay - Illustration : Yannick Darbellay

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents