Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


J'ai rencontré Spiderman

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 31 Août 2012, 11:30am

Catégories : #"J'ai rencontré..." - petites nouvelles incongrues

  
spiderman.jpg
   

J’ai rencontré Spiderman… 

…devant une toile du musée de l’insecte à Waremme, en Belgique. Il grignotait des mouches séchées, le regard absent. Je l’ai reconnu tout de suite, sa tenue moulante bleue et rouge, la toile à laquelle il était suspendu, tête en bas, et cette étrange position, entre lanceur de curling et moine bouddhiste. Je me suis approché, il pleurait... Je lui ai offert une succulente chenille. Il m'a raconté sa triste histoire...

Mardi après-midi, il voltigeait entre les gratte-ciels de New-York, lorsqu'un laveur de vitre mal harnaché glissa et se rattrapa de justesse au sommet d'un building de plus de 200 mètres. Spiderman intervint, mais au moment où il remontait l'ouvrier malchanceux une petite araignée lui grimpa le long du bras. Spiderman hurla, lâcha le pauvre laveur de vitres qui s'écrasa, paf, quelques longues secondes plus tard sur une petite fille qui tenait un ballon rouge. Tous les deux décédèrent sur le coup. Il expliqua à la presse qu'il était arrivé trop tard et l'affaire s'arrêta là. Mais le problème était grave, cela faisait plusieurs mois que l'homme araigné n'osait affronter la réalité, depuis qu'il avait été piqué par une araignée, Peter Parker était devenu... arachnophobe. Imaginez que ses ennemis le découvre, ou pire, la presse, c'était totalement ridicule, il deviendrait la risée du monde entier, Spiderman arachnophobe...

Sur le sol, entre les insectes séchés, précieusement rangé dans une petite boîte souvenir, l'ongle du laveur de vitre qui était resté planté dans la paume de Spiderman... Alors je décidai de l'aider. Je l'emmenai chez un ami psychiatre russe, Grichka, dont le frère, Igor, un chimiste spécialiste du fentanyl m'avait donné un coup de main lorsque je tentai de régler les problèmes du Père Noël. Il accepta de recevoir Spiderman et grâce à une nouvelle forme de thérapie russe, mélange d'hypnose, de chimie et d'électrochocs, il réussi en quelques mois à transformer sa peur des araignées en véritable amour pour celles-ci. Bien sûr il y eu quelques effets secondaires, dès que Spiderman apercevait une araignée il fallait qu'il la mange, il aimait tellement les araignées... et lorsqu'il n'en trouvait pas il mangeait la seule araignée à proximité : lui-même... Il avait d'abord grignoté discrètement quelques petits morceaux de chair de son bras gauche, puis de sa main, puis sa main, puis son avant-bras... Mais le principal c'est qu'il était enfin heureux : un sourire sanguinolent sur son visage d'enfant.

Pour me remercier de mon aide, Spiderman m'offrit un slip en soie d'araignée retractable avec adaptation rapide à l'humidité. Nous nous séparâmes bons amis, mais quelques jours plus tard, alors que je m'apprêtais à écraser une araignée qui me narguait sur mon parquet, Spiderman traversa les vitres de mon appartement et me plaqua sur le sol avec efficacité malgré son crochet, sa jambe de bois et les petits bouts de verre qui traversaient sa chair (et la mienne)... mais ça, c'est une autre histoire !

 

Texte : Erwan Darbellay - Illustration : Yannick Darbellay
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents