Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


The Impossible

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 26 Novembre 2012, 10:11am

Catégories : #J'ai vu - j'ai aimé - je te le conseille !



Impossible affiche


The Impossible

Réalisé par Juan Antonio Bayona
Avec : Naomi Watts, Ewan Mc Gregor, Tom Holland (II)
Durée : 1h47
Genre : Drame humide
Date de sortie : Le 21 novembre 2012

Impossible3

Synopsis :

L’histoire d’une famille prise dans une des plus terribles catastrophes naturelles récentes. The Impossible raconte comment un couple et leurs enfants en vacances en Thaïlande sont séparés par le tsunami du 26 décembre 2004. Au milieu de centaines de milliers d’autres personnes, ils vont tenter de survivre et de se retrouver. D’après une histoire vraie.

Impossible1

Critique :

Le réalisateur du très bon « L’orphelinat », nous propose un drame poignant qui lorgne vers « Empire du Soleil » de Steven Spielberg, le génie en moins mais avec un indéniable talent et parfois quelques excès dans le pathos.

Impossible2

Le film démarre rapidement, le réalisateur installe brièvement ses personnages, quelques images de vacances, des sourires, une approche distancée des personnages principaux, renforçant pour les spectateurs l’impression documentaire du récit. Un effet qui rend d’autant plus brutale et réaliste l’arrivée de la vague au bout d’une quinzaine de minutes. Et c’est sans doute la scène la plus spectaculaire de cette année ciné 2012. On est broyé par cette vague impressionnante, emporté par le réalisme du cataclysme sur grand écran… on ressort abasourdi par ces longues minutes chaotiques, brisé par la violence des éléments et des images. Ensuite, un peu sonné et physiquement éprouvé, on suit la quête des survivants à la recherche de leur famille.

Impossible4

Dans cette seconde partie le drame devient mélo, la quête émotionnelle dans laquelle nous entraîne Juan Antonio Bayona ponctuée de coups de théâtre, est parfois un peu larmoyante, irritante, mais l’émotion nous saisit régulièrement, parfois brutalement, et il est presque impossible de rester insensible au drame qui se joue devant nous (j'avoue, j'ai craqué à plusieurs reprises...). D’autant plus que la mise en scène est souvent brillante, il y a du Spielberg dans « The Impossible », difficile comme je le disais plus haut de ne pas penser à « Empire du soleil », un des grands films de Steven Spielberg, qui décrit d’ailleurs avec beaucoup plus de subtilité que Juan Antonio Bayona le parcours d’un enfant confronté à l’horreur du monde.

Impossible5

En résumé « The Impossible » restera dans l’histoire du cinéma grâce à une première partie qui dépeint avec un réalisme effrayant le tsunami de 2004, et partagera ensuite le public en surfant sur l’émotion, en passant des vagues meurtrières à un sentimentalisme exacerbé, parfois excessif, mais qui touchera à un moment où à un autre chacun d’entre nous. Un dernier petit regret, en se focalisant sur une famille et quelques touristes, le réalisateur semble parfois avoir oublié la population locale également durement touchée par le tsunami. Et vous, qu’en avez-vous pensé ?
   

Bande-annonce :



 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents