Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


The Raid

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 5 Avril 2012, 07:00am

Catégories : #J'ai vu - j'ai aimé - je te le conseille !


 
 
Raid affiche
 
 
The Raid
 
Réalisé par Gareth Evans
Avec Doni Alamsyah, Iko Uwais, Yayan Ruhian
Durée : 1h41
Genre : Action, action et action
Date de sortie : Le 20 juin 2012
 
Raid1
 
Synopsis :
 
Au cœur des quartiers pauvres de Jakarta, se trouve une citadelle imprenable dans laquelle se cache le plus dangereux trafiquant du pays. Une équipe de policiers d’élite est envoyée donner l’assaut lors d’un raid secret mené aux premières lueurs du jour. Mais grâce à ses indics, le baron de la drogue est déjà au courant et a eu amplement le temps de se préparer. A l’instant où le groupe d’intervention pénètre dans l’immeuble, le piège se referme : les portes sont condamnées, l’électricité est coupée et une armée d’hommes surentraînés débarque. Piégés dans cet immeuble étouffant, les policiers vont devoir se battre étage après étage pour avoir une chance de survivre.
 
Raid2
 
Critique :
 
Bien sûr on pense à « Assaut » de Carpenter, on compare avec « Ong Bak », la petite bombe thaïlandaise de Prachya Pinkaew, mais « The Raid » est un objet cinématographique unique en son genre, un condensé d’action, d’énergie et de fureur, un ovni qui cloue le spectateur au fauteuil à force d’uppercuts visuels. Prix du public au Festival du Film de Toronto 2011, « The Raid » est le film de baston ultime rêvé par tous les aficionados du genre. Une succession de chorégraphies époustouflantes et ultra-violentes, portées par des acteurs d’une dextérité physique impressionnante.
 
Raid3
 
Gareth Evans, le réalisateur gallois crée la surprise avec son film en révolutionnant le genre, alors que ses deux précédents métrages n’avaient pas franchement marqués les esprits. Si le scénario n’est pas le point fort du film, le spectacle offert est d’un tel niveau de virtuosité, que l’on pardonne aisément les faiblesses du récit. Un film chargé en testostérone, pour les hommes qui aiment les films de baston et pour les femmes qui aiment les hommes qui aiment les films de baston…
 
Raid4
 
Bande-annonce : 


 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents