Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Top 5 des Nicolas au cinéma

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 6 Décembre 2011, 09:30am

Catégories : #Mes tops

 

 

En ce jour de la Saint-Nicolas, voici un top 5 des Nicolas au cinéma… Réalisateur, acteur, compositeur et films, 5 Nicolas qui valent le détour (ou pas)…

 

 

Le réalisateur : Nicolas Winding Refn

 

 

 

Nicolas R

 

Réalisateur danois, Nicolas Winding Refn a créé l'événements lors du dernier Festival de Cannes avec son film “Drive” qui a d’ailleurs reçu le prix de la mise en scène. (La critique de Drive, c’est ici Drive et la bo, c’est là « Drive », la BO qui va vous transporter). Réalisateur brillant et inventif qui explore dans ses œuvres la violence sous toutes ses formes,  Nicolas Winding Refn a débuté sa carrière en 1996 avec « Pusher », 1er volet d'une trilogie extrêmement réaliste et brutale, filmée caméra épaule. En 2009, il réalise « Bronson » avec l'extraordinaire Tom Hardy, film hallucinant  sur le prisonnier le plus violent d’Angleterre, suivi un an plus tard par «Valhalla Rising», un film métaphysique, un voyage sauvage et quasi expérimental à découvrir absolument (mais qui en laissera beaucoup sur le bord du chemin). Aujourd’hui, avec «Drive», il est devenu l’un des réalisateurs les plus demandés du moment.

 

 

Le compositeur : Nicola Piovani

 

 

Piovani

 

Né à Rome en 1946, Nicola Piovani fut d’abord le compositeur d’un certain nombre de réalisateurs Italiens comme Bellochio, Fellini, Antonioni ou Morreti. En 1998, « La Vie est Belle » de Roberto Benigni lui permet d’obtenir l’Oscar de la meilleure musique de film. Récemment plusieurs réalisateurs français ont fait appel à lui, Xavier Durrigner pour « La Conquête », Philippe Lioret pour « Welcome » ou « Je vais bien, ne t’en fais pas », Danièle Thompson pour « Fauteuils d’orchestre »... Compositeur classique et subtil, Nicola Piovani réussit avec beaucoup de talent et de délicatesse  à cerner l’âme d’un film pour créer de très belles compositions qui accompagnent avec intelligence l'univers du metteur en scène. Pour découvrir le compositeur, je conseil la très jolie BO de « Je vais bien ne t’en fais pas ».

 

 

Le bon film : Le Cheval de Saint Nicolas

 

 

Le Cheval 

 

L’histoire de Winky Wong, une petite Chinoise tout juste arrivée en hollande, dont l’imagination sans borne l’aidera à s’intégrer dans ce monde si différent du sien…  Elle découvre que dans ce pays nouveau, un vieil homme avec une grosse barbe-blanche appelé Saint-Nicolas offre des cadeaux aux enfants. Elle décide de tout mettre en œuvre pour qu’il lui apporte ce dont elle rêve depuis toujours : un cheval. Un film tout simple, pour les petits et les grands, empli de magie et de tendresse. Une  très belle histoire un brin féérique, qui allie tolérance et poésie. Idéal pour les fêtes de Noël…

 

 

Le film un peu moins bon : Le Petit Nicolas

 

 

Petit Nicolas

 

Certes le film est mignon et naïf, les acteurs ne sont pas mauvais, le casting est bon et le tout parfois  charmant, mais il manque un ingrédient pour que l'ensemble soit réussi, peut-être un brin d’insolence, quelque chose de moins lisse et de moins calibré… En résumé "Le Petit Nicolas" est une comédie familiale au goût légèrement fade, car, malheureusement, il manque le principal : l’esprit de Goscinny et de Sempé !  

 

 

L’acteur : Nicolas Cage

 

 

Nicolas Cage

 

Nicolas Cage, de son vrai nom Nicolas Kim Coppola, acteur américain né en 1964 et accessoirement neveu de Francis Ford Coppola, a, depuis toujours, enchainé les grands films, et les autres…  « Arizona Junior » des Cohen, « Sailor et Lula » de David Lynch, « Leaving Las Vegas »  pour lequel il reçut en 1995 l’oscar et le Golden Glob du meilleur acteur, « Volte Face » de John Woo, « A Tombeau ouvert » de Martin Scorsese ou « Lord of War » d’Andrew Niccol, mais également (malheureusement) « 8 mm » de Joel Schumacher, « Ghost Rider », « Le Dernier des Templiers » ou « Bangkok dangerous » (oui je sais, je ne mets même plus les noms des réalisateurs…). Et si depuis quelques années il apparaît de plus en plus dans des films de série B, il revient régulièrement nous rappeler comme en 2010 avec « Kick-Ass », à quel point il peut être un acteur formidable.

 

Bon, allez, c’est cadeau, pour terminer je vous offre le Teaser de « Ghost Rider 2» avec Nicolas Cage qui sortira le 15 février 2012 (de rien...)

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents