Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Imaginarium du Dr Cinéma

L'Imaginarium du Dr Cinéma

Coups de coeur et coups de gueule, l'Imaginarium se veut le reflet du cinéma que j’aime. Bienvenue dans un monde qui défile en 24 images par seconde !


Top 5X2 des films 2012

Publié par Imaginarium du Dr Cinéma sur 31 Décembre 2012, 11:00am

Catégories : #Mes tops


Je dois admettre qu’après une année 2011 qui nous avait gâté cinématographiquement, l'année 2012 fut un peu plus décevante. J’ai d’ailleurs eu beaucoup de peine à boucler ce top 5X2. Beaucoup de bons films, mais peu qui se détachent vraiment. Quelques surprises : pour la première fois depuis l'existence du blog, pas de films français dans le top 10, et quelques grands films, comme "Amour" ou  "Holy Motors" qui ont beaucoup marqué mais qui échouent au pied du podium, car être un grand film ne suffit pas toujours à faire battre mon coeur... (et toc !)

Pour éviter toutes polémiques chers lecteurs, oui j'ai vu "Les bêtes du sud sauvage" mais je me suis ennuyé, par contre je n'ai vu ni "Laurence Anyways" ni "De rouille et d'os" qui peuvent encore venir bouleverser mon classement si je me décide enfin à les regarder.

Donc voilà, il fallait faire un choix, il n’est certes pas parfait mais c’est le mien ! Et j’espère qu’il vous donnera envie de découvrir les films que vous auriez pu rater cette année ! (En blu-ray, dvd ou téléchargement légal bien sûr). C'est donc le point final de cette année. Rendez-vous en 2013 pour parler cinéma, cinéma et cinéma !



1) Take Shelter
Réalisé par Jeff Nichols
Avec : Michael Shannon (II), Jessica Chastain, Tova Stewart


« Take Shelter » ou la descente aux enfers d'un homme torturé par ses cauchemars. Un père de famille dont les rêves de tempêtes virent à l'obsession, un récit halluciné qui broie le spectateur impuissant devant la déconstruction mentale de cet homme qui cherche à protéger sa famille d'un futur terrifiant qui résonne dans son esprit mais dont il ne peut prouver la réalité. Au milieu de cette chronique familiale schizophène , Michael Shannon, boulversant en père protecteur, filmé par Jeff Nichols qui réalise l'un des films les plus surprenants du moment. Une tragédie bluffante, un grand moment de cinéma qui ne vous laissera pas indifférent.

Take Shelter

 

2) Argo
Réalisé par Ben Affleck
Avec : Ben Affleck, Bryan Cranston, Alan Arkin, John Goodman 

Bien sûr les faits historiques sont connus, il n’y a pas de surprise dans le déroulement des événements pour peu que l’on se soit intéressé à l’histoire mouvementée de l’Iran et de l’interventionnisme désastreux des Etats-Unis dans ce pays. Mais le récit est construit avec une telle précision, avec une telle maîtrise de la mise en scène et de la narration, constamment sous tension, qu’il est difficile de ne pas être happé par ce thriller historique. Préférant au pamphlet politique le film d’espionnage, Ben Affleck réalise une œuvre d’une rare efficacité, un film haletant, drôle et cynique, avec en prime et en fond un portrait loufoque d’Hollywood.

Critique complète ici

Argo affiche


3) Looper
Réalisé par Rian Johnson
Avec : Bruce Willis, Joseph Gordon-Levitt


Looper est le film d'anticipation qu'il manquait au cinéma depuis quelques temps, une vraie bouffée d'air frais, pas forcément un souffle nouveau, mais sans contexte l'un des films de science-fiction les plus intelligents de ces dernières années. C'est un film futuriste au charme rétro, qui s'inspire avec intelligence de ses aînés. "Les Fils de l'homme", "Terminator", "L'effet papillon" et bien sûr "L'armée des douzes singes", autant d'influences que le réalisateur transcende pour imposer à son film sa propre patte. Un film maîtrisé, un scénario malin et subtil, un réalisateur qui prend le temps de traiter son sujet, sans cesser de nous surprendre. Rian Johnson invente un futur réaliste, crédible, et construit une histoire au suspense diablement efficace, portée par un casting qui frise le sans faute sans abuser des effets spéciaux.

Critique complète ici

Looper affiche1
    
4) Skyfall
Réalisé par Sam Mendes
Avec : Daniel Craig, Judi Dench, Javier Bardem, Ralph Fiennes

« My name is Bond, James Bond », voici enfin le retour de l’espion le plus célèbre de sa majesté la reine d’Angleterre. Après un opus décevant par le pourtant très bon réalisateur suisse Marc Forster (« L’incroyable destin de Harold Crick », « Neverland ») c’est à Sam Mendes (« American Beauty », « Les Noces rebelles ») que revient l’honneur de mettre en scène les 23èmes aventures de la saga James Bond qui fête d’ailleurs ses 50 ans cette année. Scénarisé entre autre par « John Logan », un nouveau venu dans l’univers de Bond mais qui à travaillé avec Marin Scorsese, Ridley Scott ou Steven Spielberg, « Skyfall » est un James Bond plus profond mais également plus épuré que ses prédécesseurs, mélange subtil d’humour, d’action et de drame.

Critique complète ici

Skyfall poster


5) Guilty of romance
Réalisé par Sono Sion
Avec Megumi Kagurazaka, Miki Mizuno

Quelle mise en scène, quel film, à l’image de son réalisateur, poétique et décalé. « Guilty of Romance » n’est pas un film facile, étouffant, parfois trop long, trop bavard, mais d’une telle richesse. Portrait d’une femme japonaise enchaînée dans sa condition d’épouse modèle, qui va chercher à se libérer en se prostituant, parcours de sexe et de sang, d’un cliché à l’autre. Film hypnotique, halluciné et hallucinant, œuvre majeur de Sono Sion, observation sous acide d’une société japonaise où la femme est encore souvent cantonnée traditionnellement au rôle d’épouse. Film choc, intelligent et oppressant, Guilty of Romance vous poursuivra longtemps…

affiche big2

 
6) Killer Joe
Réalisé par William Friedkin
Avec : Matthew McConaughey, Emile Hirsch, Juno Temple

« Killer Joe » de William Franklin (« L’Exorciste », « French Connection » et « Bug ») est certainement l’un des chocs cinématographiques de l’année 2012. Thriller crépusculaire sans concession, film sauvage et féroce, portrait malsain et cru d’une famille américaine qui s’enfonce dans un engrenage sordide, il y a longtemps que le cinéma US ne nous avait pas offert un film aussi fascinant. Entre rire et effroi, le spectateur assiste impuissant au récit dérangeant et amoral d’une histoire de famille pathétique.

Critique complète ici 

Affiche Killer Joe


7) Far Away

Réalisé par Jey-Kyu Kang
Avec Jang Dong-Gun, Jo Odagiri, Fan Bingbing


Sept ans que l'on attendait le nouveau Je-Kyu Kang qui s'était fait discret depuis le très réussi "Frères de sang" en 2004. Et s'il lui a fallu 3 ans d'écriture et de vérifications historiques, le résultat est tout simplement époustoufflant. Fresque historique grandiose, mise en scène avec talent par un réalisateur inspiré. On avait rarement vu la guerre filmée ainsi depuis "Le Soldat Ryan" de Steven Spielberg. Plans aériens ahurissants, combats étouffants et images éprouvantes, Je-Kya Kang nous entraîne au coeur de combats, dans des scènes magistrales dont nous ressortons K.O., abassourdi par l'horreur de la guerre.

Critique complète ici
    
Far Away

8) Gangs of Wasseypur
Réalisé par Anurag Kashyap
Avec : Manoj Bajpayee, Nawazuddin Siddiqui, Piyush Mishra, Reema Sen, Jaideep Ahlawat

Construit comme un western épique, un film de gangsters romantique et violent, « Gangs of Wasseypur » est un film brut et sincère, une œuvre captivante qui mêle cinéma moderne aux codes de Bollywood. Le résultat est un spectacle énergique et jouissif, un mélange de couleurs, de sang, d’humour noir, de musique, de poussière et d’amour, un film qui s’éloigne des standards bollywoodiens tout en en gardant l’essentiel. C’est un conte brutal où les sentiments tuent. Ici on ne discute pas, on supprime, on exécute, et pourtant la violence omniprésente est régulièrement désamorcée par un humour rafraichissant et par la formidable bande-son de la jeune Sneha Khanwalkar (« Oye Lucky ! Lucky Oye ») qui colle parfaitement à l’ambiance frénétique du film.

 Critique complète ici

Gangs affiche1

9) Starbuck
Réalisé par Ken Scott
Avec Patrick Huard, Julie Le Breton, Antoine Bertrand

Film attachant et inventif, à l’image de cette langue française québécoise si proche et en même temps si éloignée de nous, à l’accent rafraîchissant et aux expressions pleines de fantaisie. Et si de temps en temps le film cède parfois à la facilité, il ne sombre jamais dans le pathos. C’est donc l’occasion de passer un excellent moment au cinéma, de verser une petite larme entre deux éclats de rire et d’assister à une séance dont vous ressortirez sur un petit nuage, un plaisir à ne surtout pas rater !

Critique complète ici

Starbuck poster

10) Ai to makoto
Réalisé par Takashi Miike
Avec Emi Takei, Satoshi Tsumabuki


Le nouveau film de Takashi Miike, « Ai to makoto » est une comédie musicale délirante, un long-métrage totalement fou, hilarant, un condensé d’énergie créative qui nous explose au visage comme souvent avec les œuvres du réalisateur japonais. Cette romance qui rime avec baston et comédie musicale, bénéficie d’une réalisation un peu plus sage de Takashi Miike (comme celle de ses précédents films d’ailleurs), ce qui ne nuit en rien à la folie de l’ensemble, au contraire, cela accentue le décalage entre les différents genres mélangés et rend le tout particulièrement drôle. Un ofni (objet filmique non identifié) jouissif et qui je l’espère, bénéficiera bientôt d’une sortie en salle ou en dvd.

Ait to makoto


Ils échouent au pied du podium... mais méritent un coup de projecteur !

11) Cheval Poster 12) Pi.jpf.jpg 13) holy_motors.jpg 14) Avengers Poster 1 15)  Enfants

16) La-Clinique-de-l-amour-Grande 17)  Cabane Affiche18)  God 19) Norman Affiche 20)
  Ted affiche

 



 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents